MONTÉNÉGRO

🇲🇪KM 3.841

🕓Temps de lecture 12 min.

carte 1

soit  332 Km

Je quitte la Bosnie avec les vaches sur la route, pour retrouver le Monténégro avec des chevaux

WILD HORSES2

J’aime la vie avec les animaux en liberté, ils contribuent à notre équilibre. Malheureusement on les éloignent comme la nature de notre espace vital. Pour souvent nous enfermer dans un univers « pro-actif… » bien encadré et aseptisé d’êtres « humains ».

wild horses1

Les animaux font partis de notre vie, ce sont des êtres vivants, les éloigner et les enfermer pour des raisons « plus pratiques » de performances, d’hygiène ou de sécurité… 

Nous déshumanise et nous déconnecte de notre sens profond de la vie, de « notre VIVRE ENSEMBLE » et nous pousse un peu plus à être ce qu’on cultive : DES BÊTES ENFERMÉS.

Il y aurait plus d’animaux avec des droits, de façon à s’assurer que la vie soit respecté, on aurait un mode de vie plus sain et le mental serait plus équilibré. Je le vois dans les pays ou les animaux sont en libertés et respectés, ou il y a un vivre ensemble, il y a une ambiance familiale, les gens sont plus détendus et attentionnés. Les animaux nous reconnect à un essentiel, ils font partie de notre monde. Nous ne sommes pas supérieur, au contraire nous avons beaucoup à apprendre d’eux. 

Quelques mois avant le départ du projet ( 4 mois ) j’ai perdu mon chat c’était un être cher elle m’a accompagné et appris à vivre.

Galiesse quelques semaines avant la fin.

Ces animaux en liberté autour de moi, me partage l’état dans lequel ils sont : PAIX & LIBERTÉ. Je me sens comme à la maison.

Les animaux sont sans filtres, il sont connectés et reflètent pleinement l’énergie de l’endroit ou ils se trouvent. Sur la route je ne sais jamais vraiment ou je vais, alors je favorise les endroits avec les animaux, car je ressens plus d’amour, de sécurité et d’ouverture d’esprit. 

Le Monténégro est un petit pays, ce qui a été le plus surprenant ce sont les routes avec des paysages surréalistes.   

UN VRAI DÉFILÉ

Les décors changeaient rapidement c’était incroyable.

J’en ai prix plein la vue ! Un concours surprenant de beauté. J’avais 2 heures de routes sans orages et averses ; n’étant pas sèche de mes dernières sorties, je ne me suis pas éternisé à partir à l’aventure dans les petites routes. A MON GRAND REGRET !

C’est un espace dans lequel je suis sur que l’on peu bien s’éclater à découvrir car les paysages étaient vraiment extraordinaires et surprenants.

✅ À REFAIRE

en rouge

UN VIRTUEL BIEN RÉELLE. 

Le monde virtuel a une place importante dans le quotidien de la majorité des gens, Internet se conjugue au futur, c’est un lieu de travail, une source d’informations, de partages, de créativité et de liberté… Avec sa grosse masse paradoxale. 

Ce vaste monde n’est pas simple!

Je fais vivre le projet avec le partage et la solidarité partout dans le monde, ce qui veut dire que dans chaque pays que je traverse, je dois sensibiliser les gens sur place et partager ce que je vis avec l’évolution des étapes et actions, pour ceux qui suivent virtuellement.

Tout passe par internet et les réseaux sociaux!

Et les frontières de l’enfer ne sont pas loin, j’ai beaucoup de matières ( vidéos, photos ). Cela prend beaucoup de temps et d’énergie.

Ce n’est pas mon univers : je suis une aventurière Wild et Free style ; écrire poster et faire de la stratégie pour générer du traffic… SOS !

UN PROJET CONNECTÉ.

Nous partageons notre réalité à une réalité virtuelle, pour la faire grandir. C’est un espace qui efface les frontières et ouvre le monde. Un espace important pour le projet, car je traverse plus de 80 pays et je souhaite réunir cette solidarité, partout dans le MONDE.

DU MATÉRIEL POUR L’IMMATÉRIEL

J’ai réfléchi au matériel le plus efficace pour le projet et réussir a obtenir un maximum d’images et partager le plus possible ce que je vis et comment j’évolue, sans être trop encombré…

ICI LA VIDEO MATÉRIEL

Qui dit matériel efficace… Ne dit pas toujours utilisateur efficace…  

J’ai fait une mauvaise manipulation et pas banal, ce qui a fait que j’ai perdu TOUTES mes données, tout le travail.. Vidéos, documents, mails, etcetera… DISPARÛT.

C’est une nuit blanche et 36H plus tard que je capitule et télécharge un logiciel payant et cher! DISK DRILL Je découvre que tout se transforme et rien ne se perd. J’ai retrouvé des documents supprimés depuis des millénaires.

C’est effrayant et fascinant d’entre apercevoir cet autre MONDE ?

QUESTION SUR LA LIBERTÉ.

no internet… no french… no english… no electricity… no files… NOTHING

Le jour ou j’ai tout perdu, je me suis rendu compte de l’importance de cette vie numérique et j’ai aussi vu à quel point cela m’a affecté.

extraits de la vidéo matériel en Français

Internet un espace du tout est possible à double tranchant, aujourd’hui je ne vois pas l’évolution sans.

Malgré que le sujet de la déconnexion ou dépendance aux écrans et réseaux sociaux est inévitable et bien réel… 

C’est l’histoire d’une vie : nous avons le choix !

POUR ÊTRE HEUREUX : Les choix de notre quotidien doivent avoir un effet positifs, bienveillants, stimulants et instructifs…

Avec internet le monde s’agrandit et devient plus accessible. 

Fenêtre sur le Monde

Souvent diabolisé je vois quelque-chose de positif, qui doit s’éduquer et trouver un équilibre. 

⚠️Si cela vous mets mal, changez vos centres d’intérêts, ou le temps que vous y passé, cela s’applique à tout les domaines de notre vie. Nous sommes libre de nous enfermer comme de créer de la vie autour de nous.

  • Allez vers ce »ux » qui vous inspire et vous rend heureux.

Le monde virtuel peut aussi réunir le réel et donner un intérêt aux actions non lucratives.

Cercle vicieux ♻️ Cercle vertueux.

Internet un beau moyen pour faire grandir le projet. J’ai des actions et des comptes à rendre.   

Sur la route je peux rencontrer des gens qui me disent :

« tu as de la chance ».

Je pense que la chance n’existe pas. Tout est

mérite.

Si je devais compter le nombre d’heures de travail… J’aurai déjà fait 4x le tour du monde!

Je suis partie de rien, j’ai choisi de tout abandonner pour partager ce qui me tient à coeur et qui a du sens. 

#QuestionCon ?

Est-ce que la liberté réside dans ce que nous connaissons et contrôlons ??

Il y a beaucoup de rêves qui ne se réalisent pas car l’idée de sortir de sa zone de confort et de prendre des risques effraie. On parle beaucoup d’argent je parlerai plus de moyens car quelques années plus tôt j’étais à la rue, je suis partie de zéro pour ma reconstruction personnelle dans un premier temps et dans un deuxième temps la réalisation de ce projet! On ne m’a rien donné, j’ai découvert la force du partage et l’importance des associations dans notre monde. Tendre la main à ceux qui sont dans le besoin est le plus beau geste et il fait des miracles !

Le virtuelle une passerelle pour l’humanité. 

DES ASSOCIATIONS CONNECTÉES.

Aujourd’hui les associations développent leurs communication et partage leurs actions via les réseaux sociaux. 

J’ai choisi La Croix rouge car c’est l’association qui est la plus présente dans les pays Balkans. Elle ne fait pas de différence et déploient l’aide qu’importe le besoin. C’est une association transparente sur ses comptes et actions, vous savez exactement ou va votre don.

  • vous avez par exemple le choix d’aider une famille ou une cause en particulier « je vous le partage dans l’article Kosovo ». 
  • ou pour une action bien précise : Ce que je fais pour la Bulgarie.

LA CROIX ROUGE

La plus importante organisation humanitaire :

Le premier acte fondateur de la croix rouge a été crée par Henry Dunant et les infirmières pour soigner les soldats et les victimes de la guerre en 1859.

Le 17 février 1863 

( joyeux anniversaire je l’ai attendu pour poster cet article) 

Avec Henry Dunant, PREMIER Prix Nobel de la paix pour la fondation du CICR ( Comité International de la croix rouge ) qui intervient dans toutes les zone de conflits et de violence. POUR PROTÉGER LA VIE ET LA DIGNITÉ DES VICTIMES

Ensemble dans notre différence

C’est en 1919 pour la première guerre mondial que le FICR a été crée (Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge ) pour mettre en avant la coopération entre les différentes organisations et valeurs humanitaires. 

Une différence ou il n’y a pas de différence.

C’est une valeur que le projet ride4love porte avec les associations qui unissent leur forces pour faire grandir cette humanité.

Le croissant rouge de Turquie est venu en aide à la croix rouge de Bielo Poje, j’ai pu les voir aussi au Kosovo et en Serbie…

Toutes ces croix rouge & croissant rouge font l’objet de sociétés nationales, elles interviennent dans leurs pays et en cas de besoin elle deviennent internationale. 

On les compte a plus de :

190 

=> d’où le plus grand mouvement humanitaire.

Aujourd’hui la croix rouge continue de faire évoluer le droit international Humanitaire et l’aide aux victimes des conflits, des catastrophes naturelles et technologiques.

« Normalement » Les associations ont un objectif commun : de soutenir et d’aider, Elles n’hésitent pas mettre leurs actions en commun et venir en aide à d’autres associations quand elles le peuvent.

Ici a Bielo Poje il y a beaucoup de familles isolés dans les Montagnes, ou les accès sont compliqués et les conditions de vie très rude. 

Vous pouvez découvrir les familles et leurs actions

Merci a Salet d’avoir accepté de faire cet interview. Et merci et bravo à toutes ces personnes qui se donnent les moyens pour aider les autres et un grand bravo aussi à ceux qui ont l’humilité de demander de l’aide!

Ps : Lorsque que j’étais à la rue, l’association qui me suivait, m’a dit d’aller à la croix rouge pour prendre de la nourriture. Je vais être honnête j’avais trop honte de ma réalité pour y aller et qu’on me voit, j’ai préféré employer d’autres moyens moins bons pour le Karma

YOGA

Le projet est de prendre conscience du bien à l’intérieur de nous avec le yoga et de le faire grandir autour de nous avec le partage aux associations humanitaires sur place. 

Pour le Monténégro j’ai retrouvé le même problème, qu’avec la Croatie et la Bosnie I Herzégovine : 

LES VACANCES! 

Malheureusement les associations subissent aussi ce creux, alors que le besoin reste le même en hiver comme en été. 

La richesse c’est l’Équilibre. L’équilibre c’est le Partage. Le partage c’est l’Amour.

Le système de consommation nous rend malade en nous faisant croire au manque, avec ce besoin de toujours plus pour soi. L’idée de donner ou partager compte comme une perte => Acheter et nouveauté deviennent les priorités : qui vide l’être.

La priorité sur l’AVOIR est un éloignement fatal au partage et à la solidarité… A L’ÊTRE.

Le bonheur n’est pas dans ce qu’on A mais qui on est et ce qu’on fait.

La vie nous rend au centuple ce que l’on donne et c’est ce que je souhaite mettre en avant au fil de l’aventure. Tout ce qui se manifeste dans notre vie, est le résultat de nos pensées et actions.

La nature est notre exemple de vie, Imaginez garder tout ce qu’on vous donne : l’air, l’eau, la nourriture, au bout d’un moment vous allez pourrir de l’intérieur c’est ce qui ce passe pour toutes vos « richesses » comme vos émotions…

1er VIDÉO YOGA-MOTO

Le Monténégro est un pays ouvert aux nouveautés qui soutient son peuple. L’idée est d’échanger sur place avec le yoga à été très bien accueillit mais pour le réaliser et l’organiser je devais attendre la rentrée. J’ai décliné. 

🙏🏼 

Je ne peux pas m’éterniser pour l’organisation des projets des pays suivants ou me rendre sur des lieux touristiques pour des raisons économiques.

« Finalement à l’heure ou je vous écrit, je suis bloqué en Turquie : ce qui explose mes arguments précédents, je vous laisse ,découvrir les raisons, dans l’article Turquie.» 

THAT PROJECT!

Le Monténégro 

 

J’ai ressenti une ambiance « retour vers le futur » je ne sais pas comment dire, avec une ambiance très ancienne et un côté vie de « sur » consommation très flashy flashy.

c’est le dernier état à avoir obtenue son indépendance en Europe => 2006 C’est un petit pays qui se reconstruit qui peut vivre avec un décalage. J’ai l’impression d’être dans un autre monde où tout est permis le plastique, les cigarette, les jeux…

Comme un temps de reconstruction on se laisse aller… On ne se soucis pas de la santé on vie on brûle la vie, joue beaucoup aux jeux d’argent…

J’ai éviter la “zone touristique” peur de retrouver la masse et l’excès où il n’y a plus de place à la nature.

Les  femmes bossent, elle sont vraiment très présentes. Je ressens de fortes personnalités, droites et franches, elle ne sourit pas pour rien. 

Les hommes sont à l’ancienne Gentleman : impossible de porter quoique ce soit. 

Je n’ai pas de maison l’Alimentation est difficile, voir impossible de trouver des plats végétariens ou même un bon jus de fruits frais… 

Je retrouve encore le Meat & sweet très fort et fast food. 

Par-contre j’ai trouvé des pastèques de plus de 20 kilos. Je me demande encore comment la prendre? Elles avaient l’air bonne…

J’ai regretté les entrainements dans la salle de cross fit ou je donnais des cours de yoga. Les super marché Monténégrins sont équipés pour les préparations physique🦾.

Dans mon voyage je suis à 95% zéro déchet / autonome en eau & électricité.

Vivre pour juste profiter sans prendre conscience de l’impact de nos actes, je trouve ça triste et insensé, je souhaite rendre ce project utile, pratique sur l’essentiel et au service des autres dans le respect de tous.

Sur la route

J’ai remarqué beaucoup de petits tunnels sans lumières… ⚫️ Ce qui résonnait complètement avec mon état d’esprit et de cœur qui oscillait dans l’obscurité avec cette difficulté de mettre en acte le don et le partage.

Sur le peu de temps que je suis resté, le Monténégro décroche la palme du déchet !

Quand je prend les photos spontanément j’élimine ce qui me dérange. en prenant d’autres angles. Parfois même en faisant le ménage, quand une poubelle n’est pas loin. 

J’ai remarqué beaucoup de déchets sur les routes, dans les rues…  

C’est dommage de ne pas se rendre compte de la chance et la beauté de la nature quand on l’a. 

Si nous avons le pouvoir de tout gâcher, non avons aussi le pouvoir de rendre nos actions bénéfiques.

Nos actes ne sont pas sans sans conséquences autant sur soi que partout ailleurs…

#KARMA


NEXT KOSOVO.

Laisser un commentaire